jeudi 17 janvier 2019

DIX MENSONGES A NOS FRAIS ou LES VŒUX DU MAIRE

Michel Py s’est offert, aux frais des contribuables de Leucate, une plaquette de propagande électorale en vue des élections municipales de 2020, distribuée dans toutes les boites à lettres. Sous prétexte de vœux de bonne année, il y présente à sa manière le « bilan des 5 ans qui précèdent ».

On y trouve de tout, sauf les réalisations à grand succès d’innovations proposées en 2014 par LEUCATE POUR TOUS (les panneaux d’information électronique par exemple).

On y trouve aussi une belle collection de mensonges, d’usurpations et d’oublis. Nous ne vous en présentons qu’une dizaine ci-dessous pour ne pas vous lasser !

UN AVEU : Dès la page 1 on trouve cet aveu de précampagne électorale à nos frais :


UN MENSONGE : Puis, après la sempiternelle ritournelle accusant l’Etat de ruiner la commune (il s’en est bien chargé lui-même!), il se glorifie de « ne pas augmenter les impôts locaux ». Comment peut-on mentir de façon aussi éhontée : il vient d’augmenter la Taxe d’Habitation 2019 !


UN AUTRE MENSONGE : Vient ensuite une des plus belles tartarinades :



C’est un mensonge éhonté d’écrire qu’une « obstruction politicienne » a retardé de 10 ans la réalisation du centre commercial avec station essence à Port Leucate. Le projet initial de Michel Py qui a été farouchement combattu, essentiellement par les commerçants de Port Leucate, était un projet de création d’Hypermarché CASINO sans station d’essence mais avec une galerie marchande qui aurait coulé les petits commerces existants! Le projet de déménagement du supermarché LIDL avec création d’une station d’essence n’a fait l’objet d’aucune contestation juridique !

Donc, Michel Py a perdu une bataille juridique contre un projet destructeur puis, ramené à la raison par la Cour de Cassation, a favorisé un nouveau projet qui n’a pas rencontré d’opposition car il était raisonnable! Rappelons au passage que c’est bien Michel Py qui avait laissé fermer la station d’essence qui existait à deux cent mètres de là, quelques années plus tôt.

QUELLE OUTRECUIDANCE : oser prétendre que c’est pour rendre à la Place des Arènes son rôle d’animation originel qu’il lui a fallu la dégrader pendant 10 ans en terrain vague puis la vendre à un promoteur qui la bétonnera, il faut le faire !


UN DÉTOURNEMENT : c’est sur le programme de LEUCATE POUR TOUS de 2014 qu’il faut chercher les projets de mutuelle sociale communale et de maison médicale ! Michel Py pourrait dire merci !


DU VENT ÉLECTORAL : Et ce « projet de maison médicale », à forte odeur électorale, quel est-il ? Michel Py vient de faire voter par « son » Conseil un budget « chat en poche », sans répondre à aucune question sur les locaux prévus, les acteurs médicaux et paramédicaux ayant accepté d’y participer, la structure de gestion (médecins salariés ou libéraux ?), etc, etc, bref rien que du vent !
 
La rumeur situe à Port Leucate, dans les anciens locaux de LIDL, l’implantation de cette « maison médicale » ? Curieuse idée de transformer un supermarché en centre de soins ; elle ne doit guère satisfaire que le propriétaire des murs qui retrouverait alors le loyer confortable qu’il a perdu depuis le départ de LIDL.


Et puis, est-ce bien à Port Leucate que la commune a besoin d’une maison médicale ? L’ensemble La Franqui – Village - Leucate Plage est bien plus peuplé que Port Leucate et néanmoins plus pauvre en offre médicale (1 seul médecin !), sans compter que nombre des habitants des communes voisines, Caves et Treilles, s’y rattachent. Un débat public sur ce sujet semble pour le moins indispensable.

ET LES OUBLIS ?  La Résidence HLM Omer Arnaud, au village attend depuis des années un soutien actif de la Mairie pour obtenir de nombreux travaux de rénovation d’envergure, en particulier une « rénovation thermique » complète (il n’y a pratiquement pas d’isolation thermique). La contribution de Michel Py s’est limitée à de belles paroles lors de la dernière période électorale et depuis …. rien.


USURPATION : La station d’épuration de La Franqui, réclamée depuis longtemps par LEUCATE POUR TOUS, a été entièrement réalisée par le Grand Narbonne, la contribution de Leucate au financement est nulle !


USURPATION : Michel Py se glorifie de tout ce qui se passe à Leucate, même s’il n’y est absolument pour rien. L’exemple du Village des Carrats est typique : un village de vacances appartenant à la CAF est racheté par un promoteur qui le transforme en résidence ? Quel est le rôle de la municipalité ? Regarder passer le train, applaudir et s’en glorifier.


LES PLUMES DU PAON : La Cave coopérative a été créée par les vignerons leucatois en 1919 ; elle fêtera donc son centenaire cette année. Ces vignerons ont su la gérer à merveille, l’amenant à une croissance spectaculaire ? Peut-on rappeler à Michel Py (même s’il se présente parfois comme « viticulteur ») qu’il n’a contribué ni à sa naissance ni à son développement ? Alors, à quel titre s’en glorifier ?


MENSONGE AUX ÉLUS ? Après avoir gaspillé pendant 3 ans quelques centaines de milliers d’Euros dans l’élaboration infructueuse d’une SEMOP, Michel Py a tout récemment fait avaler à « son » Conseil municipal le projet de financement par la commune de l’extension du port de plaisance, pour un coût de 9 millions d’Euros HT qu’il faut emprunter. Il avoue ci-dessous que le coût réel sera de 11 millions ! Aurait-il menti aux élus pour mieux faire passer son projet, alors que l’endettement municipal est déjà depuis des années à un niveau catastrophique ? Les usagers actuels du port auraient préféré des installations sanitaires de qualité satisfaisante. C’est moins cher …. mais c’est moins spectaculaire.


Comme quoi, quand Michel Py écrit quelque chose il ne faut pas forcément le croire !


dimanche 13 janvier 2019

VŒUX PERSONNEL MUNICIPAL 2019


LES ÉLUS DE LEUCATE POUR TOUS,
avec toute leur équipe, présentent leurs

MEILLEURS VŒUX AU PERSONNEL MUNICIPAL
POUR UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2019

Merci à eux pour leur engagement et la qualité de leur action
au service des Leucatois tout au long de l’année 2018.

   Avec eux, avec vous, nous essaierons de rendre l’année 2019
encore plus agréable à tous nos concitoyens.


mercredi 9 janvier 2019

LEUCATE POUR TOUS VOUS SOUHAITE UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2019

L’année 2018 se termine malheureusement comme elle a commencé : un pouvoir municipal qui mène, dans le plus grand secret bien sûr, la commune au désastre financier, vendant chaque année des biens communaux pour colmater les brèches.

Et pourtant, la municipalité s’engage encore dans des aventures insensées. Il faut croire que les 15 millions d’Euros engagés dans le PPP « Éclairage public » ne lui ont pas servi de leçon.

La dernière de ces aventures concerne l’extension du port de plaisance. Perdu dans ses rêves de grandeur le maire a décidé l’extension de ce port, pour accueillir de plus gros navires. C’est un très gros investissement, de 10 à 15 millions d’Euros. Pour ce faire il a rêvé, début 2015, de mettre en place un partenariat public-privé, sous forme d’une SEMOP (un investisseur privé finance le projet et se rembourse sur les bénéfices, mais la commune garde le pouvoir de décision). Le projet était inadéquat, comme LEUCATE POUR TOUS l’a immédiatement dénoncé. Un cadre de haut niveau a été recruté, salarié pendant 3 ans et demi pour créer cette SEMOP avant que le maire n’admette enfin l’échec coûteux de ce projet inepte.

Mais ….. pas question d’abandonner pour si peu: la commune le fera toute seule ! C’est vraiment à se demander pourquoi on a perdu 3 ans et demi à essayer de monter un cofinancement !  Lors du Conseil Municipal du 30 novembre 2018 Michel Py a fait adopter un projet de financement d’environ 9 millions d’Euros HT par la commune seule. Vous avez bien lu : encore 9 millions HT qu’il va falloir emprunter (…. et rembourser).

Cerise sur le gâteau : au Salon Nautique, à Paris, une affiche proposant aux plaisanciers de réserver des anneaux dans ce futur nouveau port indique 11 millions d’Euros HT de travaux et non pas 9 millions ! Michel Py qui reprend lui-même ce chiffre de 11 millions dans ses vœux n’aurait quand même pas menti au Conseil pour faire passer son projet ?

Vingt-trois ans de pouvoir absolu ne peuvent qu’amener un dirigeant à considérer qu’il est omniscient, omni compétent, indispensable et irremplaçable.

Rendez-vous en 2020 pour la prochaine échéance électorale municipale !

LEUCATE POUR TOUS VOUS SOUHAITE QUAND MÊME
UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2019


lundi 10 décembre 2018

LA CHARRUE AVANT LES BŒUFS ! EST-CE BIEN LÉGAL ?


LES BŒUFS ? Le Conseil Municipal du 30 novembre 2018 comportait à son programme le traditionnel « Débat d’orientation budgétaire ».

Celui-ci comportait, entre autres, le point suivant :




Le projet de SEMOP, si cher à notre Maire depuis 3 ans et déjà si coûteux pour la commune, ayant été un échec complet aucun partenaire financier n’allégera la facture et il faudra bien emprunter les 9 millions d’Euros HT nécessaires, à moins de trouver quelques subventions (La Région Occitanie devrait allonger 1,7 million d’Euros, ce que Michel Py n’a pas mentionné lors du Conseil) ! Reste quand même 7,3 millions HT à trouver !

Rappelons quand même que LEUCATE POUR TOUS avait, dès Mars 2015, annoncé l’échec inévitable de ce projet incohérent de SEMOP (Vous avez aimé le PPP ? Vous adorerez la SEMOP !).

La Chambre d’Enregistrement Municipale (pardon, le Conseil Municipal) a évidemment approuvé ce point comme tous les autres figurant à l’ordre du jour.

LA CHARRUE ? Ce n’est qu’une semaine plus tard que LEUCATE POUR TOUS a découvert sur le site www.boamp.fr un appel d’offres mis en ligne le 22 novembre 2018, intitulé :
 
Cet appel d’offres a depuis été modifié 2 fois (le 06/12 puis le 08/12/2018), ainsi qu’on peut le constater sur le site. Est-ce pour essayer de maquiller cette énorme bévue ?

M. le Maire de Leucate a donc lancé le 22/11/2018
un Appel d’Offres pour 9 millions d’Euros HT de
travaux alors qu’il n’a soumis le projet au
Conseil Municipal que le 30/11/2018 !
EST-CE BIEN LÉGAL ?


lundi 19 novembre 2018

NOTRE ARGENT PAR LES FENETRES !


C’est en 2009 que la commune de Leucate a fait construire pour 1 830 000 Euros HT la MAISON DES ASSOCIATIONS, à Port Leucate, comme vous pouvez le vérifier ici : caue-observatoire.fr

Il y a donc 9 ans à peine que ce bâtiment existe.

Eh bien, il parait qu’il faut refaire totalement les installations de chauffage et de refroidissement, comme annoncé ici : marchesonline.com


Comment peut-on justifier une « réhabilation total » (sic) des installations de chauffage et refroidissement après  seulement 8 à 9 années d’utilisation alors qu’on considère en général que la durée de vie de telles installations, bien entretenues, est de l’ordre de 30 ans ! On est très loin du compte.

Alors ? Que penser ?

            - des installations mal conçues ?
            - des installations mal réalisées à l’origine mais acceptées quand même ?
            - des installations mal entretenues, voire pas entretenues du tout ?

Seuls des experts pourraient répondre à ces questions ; la seule chose claire pour l’instant est que les contribuables leucatois vont payer, encore une fois, pour l’incurie de leurs dirigeants !